Temoignages

La SPADE vue par les clients

Cette rubrique est consacrée à vos témoignages.

Certains commentaires ont été collectés sur le net. Il vous sera facile de les vérifier par vous même.

D’autres nous ont été envoyés directement, et nous remercions nos clients pour ce gage de fidelité !

Ci-dessous vous trouverez un formulaire pour nous soumettre vos expériences
Vos témoignages

40 Comments

  1. Peter Gallinelli dit :

    Chers Fabien et Mélanie
    Cher Team Spade

    De retour d’expédition en Arctique, je vous adresse ce mot pour vous
    dire notre entière satisfaction concernant l’ancre Spade, un modèle de
    40kg, gracieusement mis à disposition du projet PolarQuest2018 vers et
    autour de l’archipel du Svalbard.

    Dans ces contrées sauvages, dépourvues de la moindre infrastructure,
    l’ancre prend le relais de port. Même si les conditions rencontrées
    étaient exceptionnellement favorables, la fiabilité du mouillage reste
    primordiale pour s’assurer de retrouver son bateau lors des sorties à
    terres, seul moyen de retour à la civilisation, ou d’attendre le passage
    d’un coup de vent en sécurité dans des zones peu ou pas cartographiées.

    Nous avons mouillé quotidiennement et pratiquement dans toutes les
    conditions. La Spade a excellé sur fonds d’algues qui semblent peu ou
    pas la perturber. Que ce soit du sable, de la vase glaciaire, de la boue
    compacte, … nous n’avons pas rencontré de difficulté à tenir, même
    avec des vents dépassant 50 nœuds par moments. Seul les fonds de roche
    restaient délicats, mais quelle ancre y tiendrait?

    Sur le plan de l’ergonomie, on peut relever la verge à section
    trapézoïdale qui s’insère parfaitement dans les réas de davier, la pelle
    qui trouve un appui solide sur son davier et la géométrie de son dessous
    qui écarte les eaux quand une vague vient taper d’en bas. Elle glisse de
    son davier sans hésitation, ce qui n’est pas le cas de toutes les
    ancres. Enfin un point important revient à sa manipulation;
    contrairement à toutes les ancres comportant des pièces lourdes mobiles,
    le risque de blessure est limité.

    Avec autant de compliments la marge d’amélioration est faible. On
    pourrait tout au plus relever la peinture jaune (assortie à celle de
    notre voilier!) qui s’écaille après peu de temps. N’y aurait-il pas un
    moyen de la remplacer par un revêtement aussi visible, mais plus durable
    et anti-adhésif, car la boue s’attache sur le dessus aussi efficacement
    que l’ancre tient aux fonds…

    Au nom de l’équipe PolarQuest2018, bravo pour votre produit et un
    immense merci pour votre soutien qui a sans doute contribué au succès de
    l’expédition.
    http://www.polarquest2018.org
    http://igloo.sailworks.net

    Très cordialement,
    Peter Gallinelli, Paola Catapano

  2. Valerie dit :

    Nous sommes très satisfaits de la SPADE que nous trouvons très sécurisante

  3. Harry dit :

    Camarinas : Nous y sommes restés six jours.
    Bloqués par le mauvais temps, nous avons subi la première tempête force 8 de ce voyage, à l’ancre à Camarinas.
    Sur 8 voiliers au mouillage, 4 ont dérapé une ou plusieurs fois.
    Banik n’a pas bougé d’un mètre, sûrement grâce à sa nouvelle ancre Spade.

  4. Laurent dit :

    La conception de cette ancre est rigoureusement à l’opposé du « soc de charrue ».
    Celui-ci écarte les fonds en offrant une surface de résistance fuyante.
    L’ancre Spade adopte, elle, une forme qui s’oppose aux fonds en les compactant.
    Elle accroche très rapidement et tient exceptionnellement bien.”

  5. Elvis dit :

    Je persiste et je signe, essayez la Spade vous parlerez ensuite

  6. Alain dit :

    Sans vouloir faire de publicité, je confirme pour l’avoir à bord, qu’Enomis se sent drôlement mieux depuis qu’il mouille avec une Spade ! Quelle tranquillité…
    La sécurité n’a pas de prix

  7. John R dit :

    Le fond de sable et de vase est de bonne tenue pour qui a une bonne ancre.
    Nous avons essuyer un coup de vent de SW force 8 durant 2 jours sans déraper d’un mètre.
    (ancre Spade) alors que 4 voiliers sur les 8 présents ont du manoeuvrer.

  8. Septembre 2017 dit :

    Tout va bien pour nous.
    Nous avons eu beaucoup de chance, et nous avons tenu dans des vents jusqu’à 110km/h. Merci à notre moteur 115 chevaux pour nous avoir permis de contrer le vent.
    Merci à notre guindeau de ne pas nous avoir lâché quand on a remonté l’ancre pour réassurer notre mouillage en pleine nuit.
    Merci à notre méga ancre spad et à nos 60 mètres de chaines d’avoir tenu, et merci à notre magnifique Patchwork d’être si résistant et rassurant !!
    On était comme dans un cocon a l’intérieur !!
    Et enfin…un grand MERCI à vous tous pour vos messages, vos pensées, et en particulier merci à nos parents, frères et sœurs, à Magnus et Lindsey et à Mélody qui nous ont soutenu tout au long de cette épreuve et nous ont aidé à supporter l’attente par leur compagnie par message ! 🙂
    Toutes nos pensées maintenant vont à ceux qui se trouvent dans les îles plus au nord…

  9. Alex Scherami, reconnaissante, avec Thomas Tetro. Septembre 2017 dit :

    Nous sommes sorti de l’ouragan Maria… Nous sommes indemne et le bateau n’a rien !
    Nous avons fui la Guadeloupe samedi 16/09 à 20h heure locale en suivant les indications de notre très cher Franco !
    Après une belle navigation, nous sommes arrivés dimanche 17/09 à 14h au mouillage des “3 ilets” dans la baie de Fort de France où nous avons joui d’une bonne nuit de sommeil.
    Lundi 18/09 on a suivi l’évolution du cyclone qui a commencé à nous toucher directement vers 15h heure locale.
    Bien content de ne pas être plus impacté par Maria au nord, nous avons tout de même eu quelques péripéties au mouillage lorsque le vent à tourné à partir de 18h30, une fois la nuit tombée bien sûr …
    Il est 1h du mat heure local, nous sommes bien ancré à nouveau, le vent, la pluie et la mer se sont bien calmés. Il est temps d’aller dormir ! Une pensée à tout nos amis et connaissance qui sont sur les iles plus au nord qui sont touchés en ce moment… Bon courage, on pense fort à vous !!!

  10. Septembre 2017 dit :

    Madame, Monsieur, À NOTRE partenaire STF Europe.
    Vous avez eu l’amabilité d’équiper notre goélette Patchwork qui a subi les assauts de l’ouragan Maria.
    Voici un retour d’expérience favorable pour l’ancre SPADE.
    Merci très cordialement le trésorier jean marc Foucault Thomas Tetro — reconnaissant, avec Alex Scherami, à Trois-Îlets, Martinique.

  11. Paul Marcuzzo dit :

    I wanted to drop you a quick note of thanks.
    On Friday the 13th of August our little piece of paradise here in Punta Gorda Florida had a visitor from the south.
    Hurricane Charley came to town as a Cat 4 with sustained winds of over 145 mph and gusts to 200 ! I
    had prepared our boat ( Lagoon 410 cruising catamaran) by putting out our Model 100 Spade anchor forward, one more line off the bow to a dock across the canal, one off starboard side to a neighboring dock, a 35# *** aft and 4 lines to my dock standing off about 30 feet. Just before the eye got to us, to my amazement my 4 pilings we gone ! ! !
    My boat was swinging over and nudging a boat across the canal.
    When I could see through the rain and wind the other bow line was gone (later to be found cut by debris)
    The only thing that kept our boat from being a complete loss was your great anchor !
    She drug about a hundred feet through the ooze on the bottom until she hit the solid beneath.
    To give you an idea of how strong the wind was, about 300 feet in front of us a Manta 40 cruising cat was lifted and did a 360 degree roll over the bow and landed on a 26 foot power boat on a lift. They both later sank when blown off by cradle with the wind shift.
    Oh yes the *** on the back end dragged and let my boat get damaged on the port side with the wind shift.
    I have about $3500 dollars of fiberglass work, but all else said we were very fortunate, thanks to your great product !
    And yes I will be replacing that *** with another Spade in the near future.

    Thank you for designing such a great product ! ! !

    Paul

    Lagoon 410 #78Punta Gorda, FLto dock -N 26° 53.471’W 082° 03.515’to Corona Locker -N 26° 53.472’W 082° 03.516’

  12. Le lamentin dit :

    J’ai une Spade 30kg pour un 47 pieds 15 tonnes, je plonge systématiquement pour vérifier.
    elle se plante très facilement dans le sable dès qu’on tire un peu.
    beaucoup moins bien dans les herbiers comme les autres. j’en suis très content pour l’instant jusqu’à force 5/6… Le lamentin”

  13. Paolo C dit :

    Penazen

    Our Spade holds us securely in Caleta Beaulieu, in 20m of water at 54.47S 069.37W.
    We sleep very well with it and it has served us all the way through the Chilean Canales.
    In the next month it will have the chance to taste the waters of Cape Horn !

    A friend of mine, Peter Skillen, also has an Amel , Pure Magic, which he took to Antarctica last month and is now en route to S Georgia, with his Spade on my recommendation.
    Very pleased , not least with its performance on the rocky bottoms of Antarctica.

  14. Francis dit :

    “J’ai chassé avec une CQR, avec une Britany mais pas avec la SPADE.
    C’est pas une preuve, c’est pas de la pub, c’est juste un témoignage. Francis.”

  15. Stuart Young dit :

    I was impressed with the small galvanised SPADE, in particular the “spade” shape which is designed to penetrate and lock into the soil, compared with the “plow” shape of the *** and ***** anchors which are designed to move through the ground.
    I have nothing but praise for this 20 kg Spade anchor.
    It has almost invariably penetrated immediately (I motor back very slowly at first to give the point to go down into increasingly harder seabed) and with one exception over the past 3 years it has held our full reverse power of 140 hp through a 600 mm 3 bladed Gori prop.
    The single exception was in a marina in New Caledonia where I knew the bottom was of very soft mud, but there was still ample holding for engine revs equivalent to around 40 knots of wind.

    Obviously one can hold almost any craft in almost any conditions.
    In our case we have been able to go from a 40 kg ***** to a 20 kg Spade, with a substantially better performance, and a weight saving of 20 kg.

  16. Julien G dit :

    3 ans de navigation et des centaines de mouillages, nous ne pouvons que nous féliciter de notre ancre SPADE.

    Nous dormons toujours sur nos deux oreilles, faisant confiance à notre mouillage.
    Il est bien évident, que pour être serein il faut respecter certaines règles et que le matériel le plus performant ne peut pallier à l’incompétence de certains plaisanciers.
    Premièrement, essayer de mouiller dans du sable ; avec un peu d’expérience et la couleur jaune bien visible de l’ancre SPADE, on peut viser un petit tas de moins d’1m² et ça suffit pour être tranquille.
    La deuxième est de filer une bonne longueur de chaîne et comme dit le dicton mieux vaut trop que pas assez.
    Toujours 30 mètres minimum en mouillage de nuit et plus selon la profondeur.
    Une petite vérification au masque s’il y a un doute et bonne nuit, SPADE veille sur vous.
    Notre plus mauvaise expérience : Porto Soller au Baléares. Nous étions mouillés par 13 mètres de fond de vase, soit 16 mètres depuis le davier. Nous avions 35 m de chaîne.
    L’air était lourd et le ciel menaçant.
    Nous avons décidé de mettre toute notre chaîne soit 45 m.
    Depuis nous avons rajouté 30 m même si c’est plus lourd c’est plus sûr. Le vent est monté jusqu’à 54 nœuds.
    Nous étions une trentaine de bateaux au mouillage et le grain passé, il n’en restait plus que trois.
    Nous avons au plus fort du vent, chassé sur une vingtaine de mètre et raccroché.
    Merci SPADE, mais nous sommes persuadés qu’avec 10 m de plus de chaîne nous serions restés en place.
    C’est pourquoi depuis, nous sommes sereins au mouillage même avec 30 nœuds de vent.

  17. Luc et Marie Anne Malugui 2 dit :

    “Je ne résiste pas à vous relater notre première expérience de mouillage avec la Spade A100 dans la baie de Porto Conte dans la journée du 15 août et la nuit du 15 au 16 2008.
    Cette baie se situe au nord ouest de la Sardaigne, à 5 milles à l’Ouest d’Alghero, à l’abri du cap Caccia. Ne pouvant trouver de place au port d’Alghero malgré l’annonce d’un coup de noroît force 7, nous allons mouiller Malugui 2 (Dehler 33) dans la Calla del Bollo à l’entrée de Porto Conte.
    Compte tenu du vent annoncé, en plus de mon mouillage principal (Britany 12 Kg + 30m de chaîne par fond de 4m) je décide d’affourcher en utilisant la Spade A100 maillée sur 10 m de chaîne et 25 m de bout.
    Mouillage sur une plaque de sable où je vérifie en plongeant que l’ancre s’est immédiatement enfoncée et bien positionnée.
    Le vent de NW se lève dans l’après midi et va commencer à souffler avec des rafales annoncées à 35 noeuds (F8). Au cours de la nuit elles vont encore monter, je pense vers les 45 noeuds (F9, non vérifié, mais certaines rafales faisaient “fumer” la mer, ce qui était d’ailleurs superbe avec le clair de lune !).
    Le bateau n’a pas bougé, la Spade assurant fréquemment le mouillage à elle seule en fonction de l’évitage.
    Autour de nous, les autres bateaux présents ont tous eu à se remouiller plusieurs fois car ils chassaient.
    A part un Santorin affourché qui a bien résisté, les autres, des voiliers de 40 à 50 pieds, ont chassé à plusieurs reprises et certains ont dû quitter le mouillage.
    Malgré l’inconfort dû au bruit du vent et aux mouvements du bateau, quelle sensation de sécurité !!!

    Calme plat le 17 août quand nous repartons, ce qui me permet de faire des photos de l’ancre sous l’eau : elle n’a pas bougé d’un centimètre !! Je vous les enverrai.

    Nous continuons vers la Corse, puis le golfe de St Tropez où on nous annonce un régime de brise côtière.

    Bien cordialement”

  18. Michel dit :

    Bonjour, j’ai acheté un davier articulé en aluminium chez FOB, à Brest.
    Le davier d’origine, à simple galet, a donc été tronçonné sur l’étrave de mon Romanée pour permettre d’y souder cette belle pièce d’accastillage.
    Mon ancre Spade de 15kg y trouve ainsi parfaitement sa place, en “poste mer

  19. Denis dit :

    Depuis que j’ai une SPADE alu 9 kgs, j’en suis un inconditionnel.
    Ma Fortress alu 7,5 kgs n’est pas mal non plus mais tient moins bien.
    J’ai chassé 1 fois à Chausey avec mais jamais avec la Spade.
    Mais je mouille très long…
    J’ai une ancre 16 kgs FOB HP acier pour les fonds rocheux et la même en 12 kgs pour empenneler derrière ma Spade qui est alors reliée à la tête de la FOB par 15 m de chaîne de 8. Indécrochable (malgré tout ce que j’ai pu lire de contraire sur d’autres fils) et pas compliqué à relever car les 15 m d’empennelage permettent de ne relever qu’une ancre à la fois.
    J’ai, par exemple, tenu ainsi devant Funchal avec 45 à 50 nds et un fort clapot (à Funchal, faute de place, on mouille le plus souvent à l’extérieur et ce n’est pas vraiment un abri) pendant une journée sans aucun souci (alors que mes voisins soulageaient tous au moteur car ils chassaient).
    Bon vent

  20. Claudine et Christian Bardot dit :

    Nous tenons à vous remercier pour votre agréable accueil au Salon de Cannes,
    Comme promis nous vous envoyons nos ressentis sur votre ancre FABULEUSE !
    Voila maintenant 6 ans que nous utilisons la SPADE sur notre REINKE 13,50 m.
    Nous l’avons essayé sur différents fonds, et elle n’a JAMAIS bougé !
    Elle a vraiment une tenue exceptionnelle. Avec un masque, nous la regardons à plusieurs reprises durant notre journée de mouillage, c’est un vrai plaisir, elle ne décroche jamais, c’est notre petit toutou @ 🙂 à nous.
    La semaine dernière, nous étions dans l’île de Mayreau (Caraïbes), avec des amis.
    Une nuit, nous avions été réveillés par le bruit violent des haubans à cause d’un vent de force 7. 5 bateaux au mouillage à nos cotés ont commencé à dériver, nous étions les seuls à rester sur place.
    Dans la précipitation, nous avons récupéré 2 autres voiliers à nos côtés, et nous avons passé 2h40 à 3 voiliers sur notre SPADE ! Un grand merci !
    De retour en France, ils viendront vous rendre visite dans le Var. Sincères salutations.

    A bientôt, Et vive la SPADE. ”

    Claudine et Christian Bardot.

  21. Jean dit :

    Ce que je vais écrire, je veux bien que vous le récupériez pour votre rubrique “avis des utilisateurs”. Je croyais que j’avais acheté une ancre un peu sous dimensionnée 25 kgs ( mais pas 20kg, je ne me souvenais plus). En fait, ma SPADE ne pèserait que 20 kgs !

    J’ai à bord une deuxième ancre de 30 kgs (une CQR).
    Arrivés dans les Caraïbes, nous avons passé plusieurs mois au mouillage sans problème et ma SPADE n’a jamais dérapé jusqu’à ce que une nuit au cours de laquelle j’avais mouillé par 6m avec 25mètres de chaîne, le vent est monté à plus de 35 nœuds et là, le bateau a dérapé lentement certes mais assez sûrement pour nous contraindre à mettre le moteur en marche et remouiller !
    Le fond était de mauvaise tenue (sable de corail avec patates semi cassées).
    La pénétration du soc était peu profonde, je l’ai vérifié en apnée le lendemain matin et je pense que j’aurais dû le faire avant et prévoir au moins 10 m de chaîne en plus.
    J’ai alors quand même douté de mon ancre (désolé mais c’est ainsi !) en pensant que j’avais acheté trop léger et j’ai rangé ma SPADE pour remettre en place ma vieille CQR de 30 kgs.
    Mon jeune fils est alors venu nous retrouver à Puerto Rico et, à chaque manœuvre de mouillage, il s’est mis à l’eau et a observé le comportement de la CQR.
    Même dans du sable de bonne tenue, la CQR charruait pendant une bonne dizaine de mètres avant de commencer à pénétrer dans le sable et ce n’est que lorsque mon fils la guidait qu’elle s’enfonçait franchement.
    J’ai donc remis la SPADE 20 kgs en place et nous avons renouvelé l’expérience, mon fils observant l’ancre travailler.
    A l’instant où elle touchait le fond, la SPADE s’enfonçait et ne m’a plus fait défaut jusqu’à présent.
    Pour info, je rappelle que le bateau est un Hans Christian de 43 pieds qui fait 20 tonnes en charge et possède un fardage considérable (avec le beaupré et le balcon arrière, il mesure 15.50m !).

    Compte tenu de mon expérience, je pense que je vais acheter une nouvelle SPADE de 30 kgs et que je garderai l’ancienne pour empenneler en cas de fort coup de vent prévu. Quand à la CQR, je crois que je ferais mieux d’essayer de la revendre !

  22. Yvonne, Laëtitia, Mélanie, Bénédicte, Christina, Gérard, Loïc, Youyou, Stephan, Bertrand et moi même, Claude dit :

    « Ma Spade a fait son premier bain, et voilà :
    Je suis vraiment heureux de mouiller avec la Spade, c’est vraiment génial, et c’est vrai qu’elle accroche desuite… …
    Je suis parti au Cap Vert avec ma femme et mes 2 enfants.
    Je suis revenu hier matin. Tous nos mouillages se sont très bien passés, pas une “seule dérape”.
    Durant 3 nuits consécutives, nous avons été ralentis par un force8, seul au mouillage durant 2 nuits, nous n’avons pas bougé d’un cm, et la dernière nuit, 3 voiliers sont venus nous rejoindre au mouillage vers 18h00.
    Au alentours des 20h00, un voilier a réussi à partir pour s’abriter ailleurs…
    Mais 2 d’entres eux ont commencé à dérivés bien comme il faut, et ils se rapprochés à grande vitesse vers nous.
    Un grand merci de nous 11* ( les 3 bateaux), car nous avons tous tenus environ 4 heures de folies sur ma seule Spade acier 100. Lililou (8,5 tonnes) + Bakara (11,0 tonnes) + Bellamama (6,3 tonnes) soit 25.8 tonnes sur ma seule Spade S100 de 20Kgs !…

  23. Pascal dit :

    Il semblerait que nous avons eu de la chance –
    Un proverbe dit “aux innocents les mains pleines –
    Je n’ai jamais eu de frayeur accroché à ma Spade : en tout et pour tout , elle a eu du mal à se planter à Porto Pozzo en Sardaigne (“Fond de vase et d’herbes , la tenue est douteuse” dixit le Guide de Navigation Corse Sardaigne de Loisirs Nautiques) ; mais une fois qu’elle a été accrochée , elle l’est restée : nous avons ramassé un bon 7 avec des rafales à 8 pendant 2 jours , j’ai regardé les autres décrocher les uns après les autres , moi je n’ai pas bougé.

  24. Barbara Potter- Boat " Ocean Phantasy dit :

    I promised to send you any interesting incidents we encountered when using our new Spade 100 anchor on our Moody 46 in the Mediterranean. On the night of Wednesday May 21st., the night of the Algerian earthquake, we were securely anchored in the cove of Porto Petro on the south east coast of Mallorca in the Balearic Islands in hard sand and sea grass – our most difficult anchoring type of bottom.

    At about 21.30 or so the eleven boats in our anchorage started wild gyrations as a bore of water came racing out of the nearby marina. Yachts started tearing past us as they dragged their anchors and then came racing back again as the surge of water came back into the cove (or Cala as they are named in the Balearics) from out at sea.

    We found out over the VHF that this frightening happening was caused by the severe earthquake 150 miles away in Algeria.
    For two hours we were swirled violently in all directions, but, our new Spade 100 held firm and did not drag one iota.
    We know this as we were monitoring our anchoring position electronically as other yachts dragged all over the place.
    We could only start the engine and steer around the anchor in order to avoid the other boats most of which were totally out of control.

    We came through this frightening night unscathed thanks to our trusty Spade which stood up to its severest test yet, unmoved.
    Other yachts were not so lucky as we understand since that there was quite a lot of damage in the coves and marinas in the Balearic Islands that night. Hope this information is of interest to you.
    As far as we could tell we were the only boat using a Spade anchor that night.

    Barbara Potter- Boat ” Ocean Phantasy ” in Alcudia Marine, Northern Mallorca

  25. Theresa & Mike dit :

    Ian and Judy Jenkins, Pen Azen

    Last May we had 14 days of force 8/9 winds and 8 of these were spent swinging at anchor. The SPADE never faltered and we felt very confident in it in such conditions.

  26. Mickael M dit :

    “La forme et la conception font que la moitié du poids se trouve sur la pointe quand l’ancre est posée sur le fond.
    J’ai voulu m’en rendre compte, et j’ai posé l’ancre sur le sol.
    Après avoir soulevé la pointe, j’ai glissé mon petit doigt dessous et j’ai reposé délicatement.
    J’ai bien senti qu’il y avait un poids insupportable : (Notre ancre fait 20 kg)… Une telle pression sur la pointe ne manque pas de favoriser son enfouissement”

  27. Patrick dit :

    “Pas d’explication sur l’écart de prix, simplement un modeste témoignage.
    Sur un an autour de l’Atlantique avec un catamaran outremer 45 (réputé volage au mouillage), jamais aucun problème.
    Si, une seule fois, mais sur énorme erreur de ma part (à Fornells, sur herbe, arrivée de nuit épuisé par pétole après coup de vent, pas tiré sur le mouillage).
    La tranquillité ça n’a pas de prix. L’ancre est une Spade acier 20kg.”

  28. Patrick et Nicole sur SANTA GIULIA dit :

    Nous avons équipé notre ketch le Santa-Giulia de 65 tonnes et 25 m, d’une ancre Spade de 75 kg.
    Nous avons effectué durant l’été plus de 100 mouillages dans toutes les criques Corses de Scandolla à Porto Vecchio.
    Nous n’avons pas rencontré un seul problème de chasse d’ancre malgré parfois des vents établis à 25/30 nds.
    Le Santa-Giulia est équipé d’un mouillage de 100 m en maille de diamètre 14 et la longueur maxi larguée pour ces différents mouillages était < à 60 m. Nous pouvons affirmer qu’avec ce type d’ancre SPADE, nous avons pu gagner 20 à 30 % de larguage de chaîne en moins et cela en toute sécurité pour la taille et le poids du bateau. Encore merci à toute l’équipe

  29. Sophie dit :

    J´ai la Spade… et au risque de surprendre notre cher vendeur d´ancre Alain d´Hylas, j´en suis hyper satisfaite et je ne peux qu’en “vanter” ses qualités… avec ou sans “vent”…
    Mais je pense que la défense en “U” reste LA solution Haddock mon capitaine pour la fixer sur un davier “commun” sans devoir tout modifier. Encore une fois chacun son goût et son budget…. of course ! A+” Sophie

  30. Gael D dit :

    L’ancre Spade dont l’ensemble des caractéristiques surpassant celles de la plupart des ancres actuelles devraient leur assurer rapidement une grande popularité auprès des navigateurs soucieux de la qualité de leur mouillage et de la sécurité de leur bateau

  31. VAINUI dit :

    Nous avons investi dans une Spade (alu, 9 kgs) Bilan:après un an de mouillages forains bien ventés (ceux qui connaissent le Cap Vert voient de quoi je parle…), nous n’avons JAMAIS dérapé, contrairement à d’autres bateaux amis.
    Nous avons, à notre retour, prêté notre ancre à un copain, qui vient de partir lui aussi pour les Antilles.
    Il nous a contacté : il est plus que content de l’ancre. Nous venons de changer de bateau, et le nouveau est équipé d’une Delta, qui est très bien elle aussi…mais nous attendons le retour de notre Spade

  32. Jean Michel dit :

    “L’ancre SPADE : Combinant à la fois les meilleures caractéristiques des ancres existantes : une pointe très lourde (50% du poids total de l’ancre), un profil en “outil de coupe” lui assurant un pouvoir de pénétration élevé dans tous les types de sols et une surface de pelle concave lui procurant un pouvoir de tenue élevé, cette ancre présente les meilleures caractéristiques de toutes les ancres existantes.
    Il est certain que, dès sa disponibilité sur le marché français, elle devrait s’assurer d’un succès mérité.”

  33. Pierre dit :

    Mon expérience de la Spade (100 acier 20 kgs) se limite à son utilisation cet été.
    Une seule fois dans le golfe du Morbihan, j’ai pu vérifier sa bonne tenue lors d’un mouillage venté.
    Nous n’avons pas bougé d’un mètre alors que deux autres bateaux près de nous ont chassés.
    (Aucun dommage, il y avait de la marge).
    En ce qui concerne la Spade et son prix, je ne dirais qu’une chose…Combien coûtera votre bateau une fois qu’il sera rossé sur la côte ? A+ Pierre

  34. Anathole dit :

    L’ancre Spade : Utilisée et appréciée par de grands navigateurs (Yves CHAUVIN, Christophe AUGUIN, l’équipe USHUAIA etc…) pour son efficacité

  35. Craig Johnston dit :

    We have a new Outbound 44 which we cruised for three months last summer around Vancouver Is., BC. We have a Spade 140 (66lb), a **** 45.
    We used the **** several times and it worked well-quick set and hold. But once we put the Spade on the roller we never wanted to change. In about 80 sets it failed to set only 1 or 2 times on the first try, and held fine in up to 30 kn of wind. Most of the ground was mud.

    Not only does the Spade set quickly, it holds like a bear — on several occasions we had to winch the chain (5/16″ HT) vertical and let the boat ride to the chop for a few minutes to break it out.

  36. Mike H dit :

    sy rapparee
    I wrote to you about a year ago to tell you how happy I was with me Spade. I’ve travelled 14,000 miles since then, stopped in many many anchorages in all kinds of conditions, and love the product even more.

  37. Simon dit :

    “Force 8 annoncé : Le Meltem n’est jamais très loin dans les Cyclades ; On a triché, on a mis 2 ancres par sécurité, mais le voisin avait une ancre SPADE de 20 kilos pour un cata de 38 pieds, et n’a pas bougé non plus.
    Sinon, SPADE n’a jamais dérapé.
    A l’avenir, on essaiera de ne plus empenelé… Merci :-)) “

  38. Humphrey dit :

    Personnellement, j’ai une SPADE alu de 80 (récupérée de mon ancien 34 pieds), trop petite pour mon 41 pieds, pourtant, elle n’a JAMAIS chassé

  39. Olivier P dit :

    “En janvier de cette année, j’ai acheté un Ovni 345 “Mer Oceane”.
    L’ancien propriétaire l’a acheté neuf en 2000 et l’a équipé de 2 ancres Spade (16 kg acier avec 60 m de chaîne de 10 à l’avant, une alu avec 15 m de câblot plombé en secours.
    J’ai ajouté 5 mètres de chaîne de 10 à l’ancre alu. ).
    Il a participé à un rallye qui traverse l’Atlantique, remonte l’Amazonie avant de se terminer aux Antilles.”

  40. Dominique Thouvenin Ecole de croisière du Tiloune 16 venelle des Girimbelles - 97436 Saint Leu - 11/2016 dit :

    Bonjour, voici donc notre témoignage. Après son tour du monde en 4 ans et ses multiples croisières dans l’océan indien, Tiloune reste un inconditionnel de son ancre Spade A140.
    Sachant que dans une circumnavigation sur plusieurs années, le bateau est au mouillage la majeure partie du temps, nous avions pris soins de bien réfléchir au type d’ancre dont nous voulions doter notre voilier.
    Pour dormir tranquille par tout les temps, nous avons choisi le top : la meilleure ancre du marché, dans sa version Aluminium afin de ne pas faire trop souffrir le guindeau monté sur chaine de 12. Cette configuration a totalement répondu à nos attentes.
    Nous n’avons jamais dérapé et c’est certainement le plus grand confort que l’on espérer dans ce type de projet. Encore merci très cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *